Discours du Gouverneur de la BCC lors de la clôture du séminaire sur les techniques d’élaboration des états financiers

- Publicité -

Séminaire sur les techniques d’élaboration des états financiers selon le Plan Comptable des Coopératives d’épargne et de Crédit et des Institutions de Microfinance – Discours de Monsieur J-C. MASANGU MULONGO, Gouverneur de la Banque Centrale du Congo

Date : Samedi 19 mai 2012. Heure: 14 h 30. Lieu: Centre Béthanie/ Kinshasa – Gombe.


Mesdames et Messieurs les Formateurs;

- Publicité -

Mesdames et Messieurs les Participants;

Mesdames et Messieurs les Représentants des Partenaires au développement;

Mesdames et Messieurs les Cadres de la Banque Centrale du Congo;

- Publicité -

Distingués Invités;

Mesdames et Messieurs;

Je voudrais, avant toute chose, vous remercier d’avoir répondu à l’invitation de l’Institut d’émission de prendre part à la cérémonie de clôture du Séminaire sur «Les techniques d’élaboration des états financiers selon le Plan Comptable des Coopératives d’épargne et de Crédit et des Institutions de Microfinance». Ce référentiel comptable unique car dédié à ce secteur vital pour la réduction de la pauvreté a été publié en 2010. Il est simplifié par rapport à celui du secteur bancaire, donc plus facilement utilisable.

- Publicité -

Le même Séminaire a été organisé à l’intention de 160Institutions de Microfinance sur 4 autres sites, à savoir à Kikwit au Bandundu, à Boma au Bas-Congo, à Goma au Nord-Kivu, et enfin à Bukavu au Sud-Kivu. Il a pour objectif non seulement d’améliorer les connaissances de base en comptabilité, mais aussi et surtout de permettre à ces Institutions de produire des états financiers fiables et de qualité selon des normes standards et qui traduisent l’image fidèle de chaque Institution de Microfinance et celle de tout le secteur.

Quant au Séminaire de Kinshasa, il a visé le renforcement des capacités des différents acteurs du secteur de la microfinance qui y ont pris part, notamment les Dirigeants des Institutions de la Microfinance, 26 Cadres des Entités Provinciales de la Banque Centrale, qui sont appelés à accompagner les Institutions Financières de proximité à l’intérieur du pays, et enfin 29 Cabinets d’Audit et de Conseils chargés de certifier les états financiers produits par ces mêmes institutions.Dans l’ensemble, du 2 avril au 19 mai 2012,la Banque Centrale a pu former 215 personnes.

Distingués Invités;

Mesdames et Messieurs,

Il sied de relever que la tenue de ces séminaires a été rendue possible grâce au soutien financier, de la Banque Mondiale, du PNUD, du Fonds d’équipements des Nations Unies et de votre Institut d’émission. A cet effet, je remercie de manière particulière nos partenaires au développement qui ne ménagent aucun effort pour soutenir le secteur de la finance décentralisée en République Démocratique du Congo.

Mes remerciements s’adressent également aux formateurs du Conseil Permanent de la Comptabilité au Congo (CPCC), de l’Institut des Réviseurs Comptables, du Fonds de Promotion de la Microfinance (FPM)et du CEFORMAD, le Cabinet de formation certifié par le CGAP pour la qualité des enseignements dispensés. Et en dernier lieu, je remercie les Cadres et Agents de la Banque Centrale du Congo qui se sont donnés à fonds pour la réussite de tous ces travaux. Chers Cadres et agents de la Banque Centrale, croyez-moi, ce n’est pas parce que vous êtes cités en dernier lieu que vous méritez moins

Distingués Invités;

Mesdames et Messieurs;

Je souhaite un bon retour à tous ceux d’entre vous qui sont venus de l’Équateur, du Katanga, du Kasaï Occidental, du Kasaï Oriental, de la Province Orientale pour participer au Séminaire de Kinshasa.

Sur ce, je déclare clos les travaux du «Séminaire sur les techniques d’élaboration des états financiers selon le Plan Comptable des Coopératives d’épargne et de Crédit ainsi que des Institutions de Microfinance».

Je vous remercie.

Sur les mêmes sujets

-- Annonce --
Total
0
Share