Les langues parlées par les groupes pygmées du bassin Equatorial de la R.D. du Congo

- Publicité -

Ce mémoire de rechercher de Master 1 vise à faire l’évaluation linguistique des parlers des différents pygmées du Congo Kinshasa et plus particulièrement dans la région de l’Équateur. Ce travail est centré sur les Bafoto, les Jofε, les Batshwa et les Cwa. Il s’agit de présenter et d’organiser les travaux déjà publiés sur la base de ce qui existe principalement dans les Annales du centre Aequatoria de Mbandaka et sur des données récoltées sur le terrai et consignées dans les archives du musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren.

Ce mémoire se conduit en trois parties. Dans un premier temps (partie 1), il s’agit de placer le domaine linguistique dans lequel ces langues sont attestées, en descendant suivant les familles et sous-branches de langues (chapitre 1), tout en les situant géographiquement (chapitre 2). Par la suite, l’idée est de présenter brièvement et une à une, les langues pygmées ainsi que les ethnies auxquelles elles sont rattachées grâce à un travail de recherche bibliographique et cartographique. Dans une deuxième temps (partie 2), un travail de recueil et de comparaison linguistique, entre les langues pygmées et avec celles de leurs voisins, a été effectué, cette deuxième partie fera donc l’objet de la présentation des différents lexiques et des résultats (chapitre 3). Enfin, dans une troisième partie, il s’agira de mette en correspondance le tableau de lexique des langues pygmées avec la base du Proto-Bantou (chapitre 4), dans le but de faire ressortir les correspondances et/ou les divergences afin d’émettre des hypothèses quant à la longévité et intensité des contacts entres ces populations.

Résumé : Ce mémoire vise à faire l’évaluation linguistique des différents parlers pygmées du bassin équatorial Congo. L’espace linguistique de ces parlers se place suivant la courbe du fleuve Congo au nord, au sud, suivant les courbes des fleuves Sankuru dans le territoire de Kuba et à l’est, dans le territoire Tetela, aux abords de la rivière Lomami. Ce mémoire se structure autour de quatre groupes pygmées : les Batswa de la partie Ouest du domaine linguistique Mongo, les Cwa parmi les groupes Kuba, les Bafoto autour de Lisala au nord et les Djofe de la région d’Ikela. Les convergences et divergences entre ces langues sont déduites de diverses sources : des listes lexicostatistiques de diverses langues appartenant au groupe Bantu C, articles et notes de terrain, sources concernant la situation dialectologique de cette région puis une comparaison lexicales entre les langues pygmées et les langues voisines.

Résumé en anglais : This paper evaluates the linguistic situation of different Pygmy groups of the Congo Basin. These are languages spoken in the forest below the curve of the Congo River and South of the Sankuru River in the Kuba territory and East to the Lomami River in the Tetela country. This study mainly focuses on four different groups: the Batswa living in the Western part of the Mongo domain, the Cwa living among the Kuba, the Bafoto living close Lisala near the Congo River and the Djofe living in the region of Ikela. The affinities and differences between languages are deduced from various sources: basic and specialized lexicons of languages from the Bantu C zone, fieldworks notes from various sources, data of the dialectological situation of the region, a comparison between lexicons of languages spoken by pygmies and languages spoken by their neighbors.

Télécharger le mémoire : PDF.

Citation : Clothilde Chabiron. Les langues parlées par les groupes pygmées du bassin Equatoriale de la R.D. du Congo. Sciences de l’Homme et Société. 2013. ⟨dumas-00861047⟩.

Sur les mêmes sujets

-- Annonce --
Total
0
Share